Recherche

Accueil du site / Nidification / Refuge à Chauves-souris
Comment aménager un ancien pont ou tout autres grands volumes pour accueillir nos Chauves-souris ?

Refuge à Chauves-souris dans un ancien pont Infrabel à Ottignies (Limelette) Belgique :

Avec les travaux du RER (Réseau Express Régional (ferré)), deux ponts vont être remplacés dans la région d’Ottignies. Plutôt que de les reboucher, pourquoi ne pas en faire des refuges à Chauves-souris (CS) ? Le 13 juillet 2010, un mail est envoyé à la ville d’Ottignies et Infrabel (avec copie à l’ASBL Natagora) pour demander l’utilisation finale de ces deux anciens petits tunnels (passages inférieurs) et demander si ceux-ci ne pourraient pas servir de « grotte refuge » aux CS… Infrabel réagit assez rapidement et surtout positivement. Le pont du « Bois des Rêves » allait être simplement comblé (pour une question de sécurité) mais pour le pont du « Buston », une conduite de l’IBW (eau) passant dedans, il fallait laisser l’espace accessible pour les visites à venir. Sur la photo, le tunnel en question est le « petit » de droite.

Pont Infra 4450_Plumalia

Lors d’une première réflexion, les représentants d’Infrabel voulaient quelque chose de bien étudié et surtout portant sur le long, voire le très, très long terme. C’est ainsi que (le pont étant en béton coulé et n’offrant que peu d’anfractuosités et d’accroches pour les CS), les montages éventuels pour l’accueil de celles-ci devraient être réalisés en matériaux imputrescibles et sa visserie en inox.

Après vérification, les dimensions du tunnel sont les suivantes : ouverture de 6m de largeur sur 6m de hauteur à la clef de voûte et environ 25m de longueur. L’éclairage nocturne sera bien sûr supprimé.

Une convention devait être signée pour « l’entretien » du refuge mais aussi pour conseiller sur les dates et autres paramètres (Eclairage, bruits, fumées, utilisation de produits…) en cas d’intervention du personnel. L’infrastructure du pont demandant une vérification régulière, autant le faire pendant une période de moindre dérangement des CS. Les travaux étaient déjà bien avancés au moment de la demande, il était très difficile de faire changer quelque chose aux plans déjà signés par plusieurs partenaires. C’est ainsi qu’il avait déjà été décidé que les deux entrées du pont seront fermées par deux tympans en béton coulé. Les deux tympans seront par la suite talutés dans un respect des pentes déjà en place, le tout « végétalisé » suivant des critères très stricts.

Infrabel est d’accord de prendre à sa charge le passage en « boîte aux lettres » nécessaire à l’accueil des CS. Ce passage consiste en une ouverture dans l’épaisseur du béton, de 60mmX400mm environ, placé assez haut, au centre, dans le tympan du côté de l’étang du Buston. Plumalia réalisera les « niches » à CS imputrescibles. La commune d’Ottignies (PCDN) est d’accord de signer une convention pour la surveillance des CS, quitte à « sous-traiter » ce dossier.

NICHES :

Pour le matériau mis en œuvre, le pvc sera retenu. En partant de piquets (bollards) réalisés en pvc recyclé (voir photo) et qui servent principalement aux villes et communes pour empêcher les véhicules automoteurs d’approcher des espaces réservés aux piétons.

Pont Infra 5616_Plumalia

Il faut découper ces bollards suivant un plan bien précis pour générer un maximum de « planches ».

Pont Infra 5628_Plumalia

Une lame spéciale est nécessaire pour une bonne évacuation des copeaux pendant la coupe. Cette matière une fois coupée contrairement à son apparence extérieure, présente des bulles d’air dans sa structure qui serviront d’accroche aux CS.

Pont Infra 6428_Plumalia

Le milieu du bollard étant creux celui-ci (voir photo) servira de colonne vertébrale pour la niche à CS. L’ensemble des planches ainsi obtenues sera coupé à mi-longueur pour obtenir une longueur de niche d’environ 70cm pour ne pas avoir un ensemble trop lourd (environ 7kg dans le cas qui nous occupe) et pas trop difficile à fixer en hauteur sans matériel spécial.

Pont Infra 6410_Plumalia

Des vis inox assemblent les différents éléments.

Pont Infra 6430_Plumalia

L’ensemble ainsi réalisé est intéressant à plusieurs titres ;
- Les CS peuvent se glisser dans le trou central,
- Elles peuvent aussi se faufiler entre le béton du pont et le dessus du carré creux,
- Elles peuvent s’accrocher entre les deux épaisseurs,
- Le PVC a une chaleur spécifique supérieure à celle du béton,
- Le pvc est neutre, inodore, imputrescible, inaltérable dans ces conditions d’obscurité et d’humidité,
- … Les niches ont été percées pour leur accroche, de quatre trous. Ces trous ont été positionnés par l’intermédiaire d’un gabarit. Ce gabarit a aussi été utilisé pour le placement des niches, tout en allégeant ainsi le travail toujours pénible avec les bras en l’air.

Pont Infra 6438_Plumalia

Le 04 décembre 2010, les niches sont placées dans le tunnel alors que le coffrage du premier tympan est déjà en place. Heureusement, parce qu’il empêche les courants d’air et par cette température glaciale (-4°C) c’est le bienvenu.

Pont Infra 6439_Plumalia

Sur les plans dessinés, on a pu voir que l’ouverture dans le deuxième tympan ne sera pas facile d’accès (échelle) dans le volume intérieur. Il était dès lors plus facile de placer les assemblages avant la fabrication du deuxième tympan surtout dans une lumière naturelle.

Merci à Florian pour son aide précieuse au placement de ces niches dans des conditions météos assez rudes. L’ensemble du travail pour la réalisation et le placement des niches à CS a demandé de nombreuses d’heures de travail mais aussi de réflexion sur l’ensemble du projet. Merci de tout cœur aux différents intervenants.

Pont Infra 6459_Plumalia

Pont Infra 6481_Plumalia

Le schéma de fabrication des niches à CS n’a pas été fait au hasard. Celles-ci sont similaires à un assemblage de linteaux de béton dans lesquels avaient été observés plusieurs Oreillards roux.

Pont Infra 2200_Plumalia

CONVENTION :

….. En cours de réalisation en 2012.

PASSAGE CS DANS LE TYMPAN :

Le 23 mai 2011, le carottage du tympan côté étang du Buston est réalisé. Ses dimensions sont de 45cm de longueur sur 70mm de hauteur. Voir Photo. Le niveau supérieur de la terre ayant été un peu descendu pour éviter la prédation par les chats à la sortie de l’ouverture.

Pont Infra 9131_Plumalia

Sur la photo suivante, on peut apercevoir sur la gauche en haut, la cheminée d’accès vers le pied du tympan et par la même occasion vers l’entrée du tunnel.

Pont Infra 9142_Plumalia

Merci au personnel en place pour leur bon vouloir dans ce travail un peu extraordinaire. Le talutage ayant été modifié pour la cause. Une surveillance de la végétation en place sera bien sûr indispensable pour garder un accès libre à l’ouverture.

Pont Infra 9149_Plumalia

L’environnement du tunnel est constitué d’un étang de pêche, d’un petit bois, de plusieurs alignements d’arbres, de milieux urbanisés... tout à fait intéressant pour plusieurs espèces de Chauves-souris.

Merci à tous les intervenants pour ce beau projet initié par Plumalia.
« Wait and see » pour la suite des événements.
Nous ne manquerons pas l’occasion de vous tenir au courant des évolutions.
Première visite le 19 avril 2012 : 2012.04.19 Première visite dans le refuge à Chauves-souris
Entre-temps plusieurs relevés de température et d’humidté ont été réalisés. La température oscille autour des 12°C et le taux d’humidité est proche des 100% et ce malgré à certains moments des températures extérieures dépassant les 30°C. Lors de cet hiver 2016-2017 nous n’avons pas encore pu déterminer la présence, ou non, de CS....

Pour l’ASBL Plumalia : Bruno MARCHAL